SOMMAIRE

ÉMIGRATION DE TÊ AGBANLIN : Vers la création

 du royaume de HÔGBONON (Porto-Novo)

1- ORIGINES 
DES ROIS DE PORTO-NOVO

 

2-  EXODE DE KOKPON ET DE SA SUITE 

 

3-ÉMIGRATION DE TÊ-AGBANLIN

 

4- AVADJO ou le roi ZOUNON

 

5-LES PRINCIPAUX MINISTRES DU ROYAUME

 

6-GÉNÉALOGIE DU ROYAUME

 

Devant l'intransigeance du conseil des ministres et les menaces de MÈWOUEGBO TÊ AGBANLIN quitta Allada  et se dirigea avec sa suite vers le sud.

Après avoir traversé les villages de Calavi, Ganvié, Louo et Djassin, il fut accueilli par AKOTCHOU-GBÉNOU qu'il connaissait bien. Le prince AKOTCHOU-GBÉNOU était l'un des partisans de KOKPON (père de TÊ AGBANLIN). Il avait suivi KOKPON dans son périple au départ de Tadô mais il demeura peu de temps à Allada. Il continua son exode vers le sud et vint fonder le village Dê Houta (près de Porto-Novo).

Accueilli par AKOTCHOU, TÊ AGBANLIN se trouva à l'étroit. Il conquit des villages alentours tels que Aklon, Djassin et créa en 1688 le royaume de HÔGBONOU (PPRTO-NOVO) qu'il s'efforça d'organiser à l'image de son pays d'origine Adja Tado. afin de perpétuer les traditions de ses ancêtres.

Descendant de DASSA, il fit venir à HÔGBONOU  un descendant de DASSOU et le nomma roi dans un village qu'il baptisa Davié. Ce roi devait jouer le même rôle que le "Daviéhôlou" d'Adja Tado.

 

Toutes les lignées royales d'Adja Tado furent par la suite représentées à Porto-Novo. TÊ AGBANLIN les installa  dans différentes portions de la ville.

Aux descendants de :

          * HINTO et HOUNDJAN, il attribua le grand marché et Agbo Komè

          * TÈ RAMI il attribua Adomè. A cette lignée fut confiée la clé du temple d'AHOLOUHÔ. C'est le rôle qui devait désormais fournir les deux dignitaires principaux du culte de l'ancêtre. Ces dignitaires n'étaient choisis que parmi les fils des princesses de sang. A partir de cette époque, la présence au temple d'un membre de cette lignée devint obligatoire lors du sacre du roi.

          * HOUAN il attribua Lokossa

          * LIZOUMÈ il attribua Ouèzoumè

          * ZIN il attribua Zinkomè

                  (Les descendants de LIZOUMÈ ET DE ZIN fournirent plus tard les LIGAN)

          * DOSSOU et TÊ HOUANTON, il attribua Zèbou. Ils donnèrent  les MÈWOU et plus tard, les AHÔGAN sous le règne de Toffa 1er

                     HOUAN, LIZOUMÈ, ZIN, DOSSOU et KOMÈ,  divinisés et encore adorés de os jours, reçurent chacun un temple spécial bâti à l'ombre d'un Iroko.

 

 

    Retour à la Page d'accueil